"contrebande, corruption et insécurité: les liens dangereux"

L'observatoire tunisien de la sécurité globale a organisé un colloque international portant sur le thème : " Contrebande, corruption et insécurité: les liens dangereux"; avec le soutien de la fondation Hanns Seidel les 6 et juillet 2017 à Tunis.

"Femme, paix et sécurité: le parcours de la femme au sein de la police"

En collaboration avec ses partenaires et dans le cadre du projet "les femmes policières tunisiennes au service de la paix et de la sécurité", l'observatoire tunisien de la sécurité globale a organisé du 24-05-2017 au 25-05-2017, un colloque international sur le parcours de la femme au sein de la police. 

Sécurité,décentralisation et territoire

Colloque International le 24 et 25 avril 2015 hôtel Le Diplomat Tunis

logodcoLa Tunisie post-révolutionnaire est à la recherche d’un modèle de modernisation qui fournit la souplesse et la mobilité désormais nécessaire tout en restant compatible avec l’essentiel de ses valeurs révolutionnaires, en particulier la liberté, l’égalité et la dignité de chacun. Dans cette perspective, la réflexion se focalise délibérément sur la problématique d’une modernisation ou reconstruction de l’État. Considérée à partir de son étymologie, reconstruire, c’est construire à nouveau, mettre  en place  une institution nouvelle,  lui donner  une forme légitime. Envisagée comme tel, l’idée de « reconstruction » présuppose un changement mettant en cause les contours actuels et duquel découle la nécessité de rebâtir. À la question, que faut-il reconstruire ? Le débat  que nous proposons précise qu’il s’agit de reconstruire les rapports État-collectivités territoriales et sécurité

"Femme, paix et sécurité: la question du genre au sein des forces de sécurité."

Dans le cadre de son projet "Femme, paix et sécurité : Les femmes policières tunisiennes au service de la paix et de la sécurité", l'observatoire tunisien de la sécurité globale a organisé, les 24 , 25 mars 2017, avec l'appui de la fondation Hanns Seidel un colloque international intitulé " la question du genre au sein des forces de sécurités". L'objectif de cet événement était d'approfondir l'étude de la place des femmes policières au sein des FSI.

Frontières et Sécurité

Colloque International le 5 et 6 décembre 2014 hôtel Le Diplomat Tunis

La « frontière » est habituellement comprise comme la « limite de souveraineté et de compétences de l’État». De nos jour, la prégnance de cette définition semble s'estomper à l'échelle mondiale, accompagnant ainsi le processus de relativisation multiforme de l’État. Il faut y voir l'effet de l'évolution des techniques de transport et de communication, la dynamique et l'ampleur des échanges économiques, mais aussi la prise en considération d'une grande interdépendance du système monde. Toutefois, cette tendance ne signifie en rien la disparition de l'objet même de « frontière ». S'estompant sous ses expressions conventionnelles, la réalité frontalière réapparaît ailleurs, sous d'autres formes.     

La fragilisation des États et la mondialisation des risques et des menaces, laissent une place importante à d'autres acteurs pour faire « territoire ». De ce fait, le terme de « frontière » peut-être appliqué à ce que l'on aurait qualifié auparavant de simples « limites de souveraineté ».